Discours à l’inauguration du 23 septembre 2016.

Il y a un peu moins de 3 ans maintenant, ma vie a basculé suite à une leucémie aiguë foudroyante (c’est à dire cancer du sang et de la moelle osseuse).Une situation dramatique et compliquée de par la gravité et la rapidité de la maladie.

J’ai passé des semaines et des semaines en chambre stérile avec chimios intensives, effets secondaires et complications à répétition. Ça passait ou çà cassait, toujours sur le fil du rasoir avec un traitement très lourd : perte de la marche et de la musculature, 16kg en moins, et un physique méconnaissable. Deux années sans me reconnaître.

Heureusement je réagissais aux chimios. Étant grand sportif et habitué à me battre pour la performance, je me suis mis à me battre contre la maladie et j’ai appris à prendre soin de moi. La maladie quelle qu’elle soit, isole à tous les niveaux.

Mon épouse a été un moteur tout au long de mon parcours et m’a proposé en début d’année d’aller voir la conférence pour l’ouverture de ce fameux Centre Ressource à Montauban. Les différents discours m’ont beaucoup touché et j’avais une envie débordante de voir cela de plus près.

J’ai trouvé au centre, une équipe géniale. Je ne peux pas citer tout le monde mais Julie, Astrid, Annie, Sophie et plein d’autres bénévoles, les bénévoles thérapeutes, hyper compétents et tous motivés comme jamais avec toujours la bonne humeur, l’empathie et la bienveillance.

Je suis venu cherché et j’ai trouvé également, des personnes attachantes, des gens comme moi qui cherchent un peu de douceur , de sérénité , de partage et d’échanges.

Les différents ateliers proposés qu’ils soient individuels ou en groupe, sont une bouffée d’oxygène. On ne parle pas de protocole, d’examens …simplement des parenthèses qui permettent de se recentrer sur soi, se ré-apprivoiser, tout simplement, se mettre en paix avec soi même après toutes ces agressions extérieures.

Depuis que le centre a ouverte ses portes, j’essaye les différents ateliers sans à priori, et j’en ressors toujours impressionné de par les effets positifs que cela me procurent. Le cadre y est pour beaucoup aussi, la maison est très agréable.

Je terminerai en disant que, au début de ma maladie, on m’a dit que la guérison passait par 1/3 pour le traitement de l’état physique, 1/3 par le traitement et 1/3 par le mental, qui rime avec moral.

Pour moi, le mental tient une place beaucoup plus importante, et le Centre Ressource aide à travailler et à renforcer ce point en apportant beaucoup de bien être.

Aujourd’hui, je suis en rémission et je commence enfin à me retrouver et à sortir de l’isolement.
J’essaye à nouveau d’insuffler mon énergie aux personnes que je rencontre.

Ce témoignage pour dire à tout le monde que le Centre Ressource est d’une grande nécessité et une chance, grâce à l’aide des bénévoles, des bénévoles thérapeutes, des mécènes et des décideurs.

Il faut nous aider à pérenniser la démarche et les activités.

Frédéric – 47 ans

Septembre 2016.

Ayant subi une intervention chirurgicale du pancréas avec toutes les plus grandes angoisses qui en découlent, j’ai eu la plus grande chance de découvrir à son ouverture, le Centre Ressource de Montauban par une thérapeute de la ville.

J’y ai trouvé un accompagnement adapté à mon état de santé avec tous ses questionnements, et des réponses assurées au travers des différentes activités qui m’ont été proposées.

J’y ai retrouvé une certaine qualité de vie avec des espérances et davantage de sérénité auprès d’une équipe très professionnelle, motivée, et surtout d’une grande chaleur humaine.

Aussi, j’encourage vivement toute personne atteinte d’un cancer, ainsi que pour les accompagnants, à prendre contact avec le Centre Ressource pour y retrouver bien être et équilibre, pour une meilleure qualité de vie assurée par cette équipe exceptionnelle, dans une ambiance très conviviale, pour un soutien inestimable face à la maladie.

Avec mes plus sincères remerciements.

Pleine réussite à vous et bonne chance pour une très heureuse continuation.

Marie - 62 ans

Septembre 2016.

Il y a un an et demi, après plusieurs examens, j’apprenais que j’avais un cancer du bas rectum,

Alors commencèrent la radiothérapie, deux opérations suivies de plusieurs mois de chimiothérapie.

Tout de suite je fus très entourée par une famille formidable, aimante et toujours là pour moi.

Des amies extraordinaires ne savaient plus quoi faire pour m’aider, mais çà ne me suffisait pas.

Les journées sont longues quand on rumine ses problèmes, à ressasser quel tel médecin ou telle infirmière m’avait mal parlé, ou ne m’avait pas apporté la réponse attendue aux questions que je leur posais.

Je voulais m’en sortir à tout prix. Dans mon combat contre la maladie, je ne voulais pas que ce soit elle qui gagne. Je n’avançais pas positivement. J’ai alors pensé à Julie que j’avais rencontré lors de séances de sophrologie dans ma première vie, celle d’avant où je n’avais alors que des « problèmes au travail ou dans la vie de tous les jours ».

Il fallait que je mette toutes les chances de mon coté.

Pour gagner ce combat, je fus alors accompagnée par Julie sophrologue et Astrid naturopthe. Avec elles, j’avançais mieux armée face aux épreuves que je vivais. J’étais moins angoissée les jours précédents la chimio. Mes amies mes disaient « Tu es forte » et je leur répondais : « Non, je suis bien entourée ».

Quand le Centre Ressource a ouverte ses portes , c’est tout naturellement que j’ai adhéré à leur projet. J’ai rencontré une équipe de bénévoles bienveillants. A travers les activités proposées : sophrologie, réflexologie plantaire, Qi qong, respiration totale, nursing touch et bien d’autres…

J’ai appris à développer des pensées positives vers la guérison, à penser à moi, à prendre du temps pour moi. Les différentes thérapies proposées m’ont amené à « devenir acteur de ma nouvelle vie ».

Je conclurai mon témoignage en m’adressant aux personnes atteintes de cancer et à leur entourage, mais quelque peu réticentes ou craintives : « Osez téléphoner, osez franchir la porte du Centre Ressource. Vous y serez accueillis par des thérapeutes à votre écoute. Vous y trouverez un accueil chaleureux et une équipe qui vous aidera à vous ressourcer, à reprendre goût à la vie ».

Marie Noelle – 53 ans